Poesies

SpleenAmitiéAmourMes favorisPhilosophie de vieSociétéNatureÉrotiquesInclassable...

Un p'tit coin de paradis pour les petits

Un poème de remerciements après 4 ans de crèche avec ces femmes admirables qui prennent soin de nos enfants

Ceci est un petit poème de remerciements
alors que mon fils passait aujourd'hui sa dernière journée en crèche,
avant d'aller en septembre à "l'école des grands"


Je ne fus ni le premier, ni ne serais le dernier
A poser mes pas dans cette collectivité
Où évoluent les bébés et les plus grands
Dans ce joli monde dédié aux enfants.

Petit paradis qui nous est offert à tous,
Terre d'accueil accessible à toutes les bourses,
Je découvre à travers leurs yeux innocents
Toute la magie qui se créera au fil du temps.

Une symphonie de couleur arc en ciel
Des dessins ciselés qui émerveillent
Des jeux d'éveil des plus amusants
Des activités qui sensibilisent en jouant.

Face à nos petites boules d'énergie,
Gourmandes, débordantes de vie ; on voit l'envie
De faire du bien, d'aimer et de choyer
Nos jolis « petits monstres » tant adorés.

Votre patience à toute épreuve s'exprime dans la bonté
La compréhension, l'écoute, une affection non dissimulée
Pour ces nourrissons dépendants de ces gestes d'amour
Pour tous ces enfants qui s'en souviendront toujours.

Cela fait de vous Mesdames, des femmes admirables
De bonnes fées respectées aux pouvoirs vénérables
Des magiciennes de l'amour maternel, des professeurs
Des perles rares lovées dans un écrin de douceur.

Dans l'océan, des mers de substitution
Pour épancher nos fleuves de passion
Vous laisserez longtemps dans votre sillage
L'écume de nos jours en signe de doux présage

Pour leurs premiers pas décisifs dans la société
Vous leur prouvez qu'elle ne manque pas d'humanité
Qu'il est possible de vivre ensemble, sans animosité :
Une trace indélébile de tendresse en collectivité

Et nous ne pouvons que vous remercier du fond du coeur
Pour tous ces rires, cette joie, ces instants de bonheur
D'avoir éveillé nos enfants dans ces moments de gaieté
D'avoir gardé la prunelle de mes yeux en toute sécurité.

Et si ces tendres chérubins ont la mémoire courte à 2 ou 3 ans
Je vois ce sourire authentique à repasser « chez les grands»
Les embrassades, les câlins quand ils courent dans vos bras
En pensant secrètement que « c?était drôlement bien là bas »

Titre : Un p'tit coin de paradis pour les petits
Catégorie : Lettres ouvertes
Date de publication : 23 juillet 2010

News

Création du site de Semeur d'Amour
Après plus de deux années d'écriture "à temps perdu", je suis prêt à partager sur un site dédié le tra...
Notre actualité poétique et musicale
Voici notre actualité créative au quotidien, le pas en avant, les deux pas en arrière... "Nos amis, nos amours, nos emmerdes" en quelque...
Equipes

Piano : Sébastien Damiani


 


Paroles : Semeur d'Amour

Les dernieres poesies

Transparence
L’iceberg s’est retourné dans l’eau à moitié pleine Dans un fracas de glace, le miroir de moi-même En toute la t...
L'éveil des sens
Regarde la douleur, cette ennemie passée Noyée dans l’océan de tes peurs, de nos larmes Engloutie dans l’abysse épilo...
Faire l'amour au plus prêt de la vérité
  Partons à la découverte de ce monde inexpliqué Paradis lointain que deux êtres veulent explorer Dans l’Amour originel...
My funny Valentine...
Et cette rose là, Que je ne t’offrirai pas, ne fanera jamais Car baignée dans le sans, les larmes d’un jardinier Qui ne connait ni ...
Tatouée sur ma peau
  Ma peau buvard s’imprègne Quintessence de vie qui vient puiser sa source à l’encre de mon âme. Peu à peu ell...

Mes decouvertes

Les images de ma passion (En acrostiche)
Je voyage avec mon pinceau à la porte ouverte de ton corpsAdoucissant les contours, raffinés aux couleurs arc-en-cielInspirer d’un reflet...
Le jardinier des coeurs
Il est un jardinier qui cultive les motsChaque fleur est une lettre où s’agrippe une rimeEn formant un poème à l’ardeur cres...
Le paradis existe , puisque l?enfer est là
Du béton de partout engéôle l’espoir ,Des rêves placardés un peu sur tous les mursClandestins refoulés , recrac...
Je te sens
Je vous sensDans chaque souffle qui effleure mon pas lesteJe vous sens dans mes vers, à chacun de mes gestesTel un ouragan qui tambourine à ma ...
Ivresse d'Amour
Je veux t’enivrer de mon corps mon amour De mes effleurements envoûter tes pourtoursJe veux te faire sombrer à l’ivresse de mes main...