Poesies

SpleenAmitiéAmourMes favorisPhilosophie de vieSociétéNatureÉrotiquesInclassable...

L'éclair dans la nuit

Dans la nuit orageuse, face à la peur des enfants

La nuit vient de te réveiller de ses bruits étranges
Le vent invitant dans son souffle de multiples maux
Tu as visiblement peur bien qu'habillé en Buzz l'Eclair
Et je t'entends lutter comme un brave contre tes démons :
Des soupirs profonds, des sanglots qu'on ravale,
Des petits cris étouffés et mes tripes se nouent...
Tu te fais rage dans ton lit douillet pour être un grand.
Face aux mystères de tes peurs d?enfants,
Cette nuit semble vouloir te tourmenter.

A deux reprises, je viens te rassurer par des paroles apaisantes
Des caresses dans le dos, des petites histoires fascinantes ;
Je te prends dans mes bras pour briser notre solitude
Et tu replonges dans la douceur d'un souffle régulier.
Mais la lutte continue une fois allongé, plus forte que jamais
Des petits lutins malins semblent vouloir camper dans ce lit.

La décision est prise : ce n'est pas ici que tu dormiras
Si ce soir rien n'y fait, alors tu t'apaiseras dans mes bras.

Je lis le soulagement dans tes yeux quand on se couche ensemble
Ta respiration déchaînée se calme après la tempête
La rapidité des vagues de ton torse se lisse
Quand je te serre contre moi, mon fils.

On cherche sa place, on se tortille, on se retourne
Chaque mouvement est une invitation à un geste de tendresse
Tes petits doigts entre ouverts dans ma main qui t'étreint
Un souffle d'alizés vient bercer le creux de ton cou
Ma boucle pose des bisous et frôle tes cheveux de blé doré
Nos respirations se calent sur des rythmes démultipliés
Mon bras vient se lover sur ton corps pour t'enlacer
Et resserre son étreinte sur le haut de ta cheville
Emprisonné par la chaleur d'un père aimant.

Ah qu'il est dur d'entendre pleurer ses enfants
Oh qu'il est bon de les sentir enfin rassurés.
J'entends la profonde respiration de mon fils endormi
Fin d'une nuit difficile pour rejoindre le pays des rêves
Début d'une nuit difficile à veiller sur son petit prince :
Surtout ne pas bouger, ne pas le réveiller...
Ils sont si beaux... quand on les observe somnoler.

Titre : L'éclair dans la nuit
Catégorie : Poèmes d'amour
Date de publication : 30 juin 2010

News

Création du site de Semeur d'Amour
Après plus de deux années d'écriture "à temps perdu", je suis prêt à partager sur un site dédié le tra...
Notre actualité poétique et musicale
Voici notre actualité créative au quotidien, le pas en avant, les deux pas en arrière... "Nos amis, nos amours, nos emmerdes" en quelque...
Equipes

Piano : Sébastien Damiani


 


Paroles : Semeur d'Amour

Les dernieres poesies

Transparence
L’iceberg s’est retourné dans l’eau à moitié pleine Dans un fracas de glace, le miroir de moi-même En toute la t...
L'éveil des sens
Regarde la douleur, cette ennemie passée Noyée dans l’océan de tes peurs, de nos larmes Engloutie dans l’abysse épilo...
Faire l'amour au plus prêt de la vérité
  Partons à la découverte de ce monde inexpliqué Paradis lointain que deux êtres veulent explorer Dans l’Amour originel...
My funny Valentine...
Et cette rose là, Que je ne t’offrirai pas, ne fanera jamais Car baignée dans le sans, les larmes d’un jardinier Qui ne connait ni ...
Tatouée sur ma peau
  Ma peau buvard s’imprègne Quintessence de vie qui vient puiser sa source à l’encre de mon âme. Peu à peu ell...

Mes decouvertes

Les images de ma passion (En acrostiche)
Je voyage avec mon pinceau à la porte ouverte de ton corpsAdoucissant les contours, raffinés aux couleurs arc-en-cielInspirer d’un reflet...
Le jardinier des coeurs
Il est un jardinier qui cultive les motsChaque fleur est une lettre où s’agrippe une rimeEn formant un poème à l’ardeur cres...
Le paradis existe , puisque l?enfer est là
Du béton de partout engéôle l’espoir ,Des rêves placardés un peu sur tous les mursClandestins refoulés , recrac...
Je te sens
Je vous sensDans chaque souffle qui effleure mon pas lesteJe vous sens dans mes vers, à chacun de mes gestesTel un ouragan qui tambourine à ma ...
Ivresse d'Amour
Je veux t’enivrer de mon corps mon amour De mes effleurements envoûter tes pourtoursJe veux te faire sombrer à l’ivresse de mes main...