Poesies

SpleenAmitiéAmourMes favorisPhilosophie de vieSociétéNatureÉrotiquesInclassable...

Hommage Posthume à ma Grand-Mère

En mémoire de ma Grand-Mère... Les êtres que l'on aime partent toujours trop tôt.... même si dans ce cas, tous deux opnt vécu une longue et belle vie...

En ce jour de peine qui uni et rassemble

pour honorer la mémoire d'une femme aimée,

je ne peux m'empêcher de les voir ensemble,

souriants, parce qu'à nouveau réunis pour l'éternité...

L'un sans l'autre, c'est envisager la fleur sans l'abeille,

un printemps sans été, un automne sans couleur,

une nuit sans étoile ou un amour sans douceur ;

car il furent autant indispensables l'un à l'autre,

aussi indissociables l'un de l'autre

que le sont la chaleur et le feu d'un foyer,

qui crépite d'une vie que tous deux ont aimés.

 

Et cette vie fut riche d'expériences diverses,

de journées rayonnantes assombries de nuits noires,

Parsemée  d'arcs en ciel et de grosses averses,

mais ils bâtirent des fondations solides, plein d'espoir,

sur ces sols fertiles de valeurs; de promesses ,

où fleurirent leurs plus belles créations

dans ce jardin d'Éden, oasis  de tendresse :

un amour bien présent, passé simple de passions,

une seule fille offrant la douceur d'une caresse.

 

Ensemble ils ont composé leur partition; ils ont écrit leur histoire,

Partagé avec nous leurs émotions et prouvé qu'on peut y croire.

Dans cette "vie bien remplie", dans ce livre en plusieurs tomes,

miroir de ce que nous serons, reflet de ce que nous sommes,

ils ont vu grandir plusieurs générations,

éclore de jolies fleurs quelque soit la saison.

 

L'un et l'autre auront longuement patientés…

Jamais ils n'avaient été séparés une longue année,

Une belle dépendance dans la simplicité des choses vraies,

Une certaine allégeance à l'amour, pour toujours à jamais…

Et il m'est impossible d'imaginer l'un sans l'autre en ce dôme,

Quand l'essentiel se résume à une famille, un binôme.

 

On dit souvent que le temps nous est compté,

qu'il est inutile de regarder derrière ou devant,

moins important de se plonger dehors que dedans…

Quand seul l'instant compte, je chéri ce passé,

qu'il soit dans la peine qui honore, qui fait mal,

qu'il soit dans la joie qui unit une mémoire familiale…

le temps quand à lui suit son cours inlassablement…

mais ils sont toujours là bien présents, juste différemment…

 

Aujourd'hui, j'aimerai un instant oublié les affres des hôpitaux, la maladie,

ces petits incontournables de l'âge, le prix à payer quand la vie vous sourit;

et remercier cette vie de les avoir épargné de longues années,

en respectant le cours naturel des choses pour pouvoir les aimer… 

Ils sont cet exemple passé mais pas dépassé de couples qui durent

Contre vents et marrées, faire face, peu importe les blessures…

Mais il y a des éléments face auxquels nous ne pouvons lutter,

Ce magnétisme de deux pôles qui vont enfin se rassembler.

 

Demain j'aimerai les imaginer encore réunis comme un couple d'oies cendrées,

prêtes à prendre leur envol, une nouvelle aventure vers ces contrées inexplorées.

J'aimerai imaginer une étreinte de cendres; légères comme le temps,

poussières d'étoiles balayées pour mieux s'épandre dans le firmament,

ou encore une fusion entre terre et mer; un parfait accord en cœur à corps,

pour que ces deux êtres s'aiment et communient une fois encore

dans le tumulte d'une eau remplie de vie,

ou dans un ciel étincelant de lumière;

deux étoiles brillantes; côte à côte; unies,

en cette nuit noire sans lune; un soir d'hiver.

 

 

News

Création du site de Semeur d'Amour
Après plus de deux années d'écriture "à temps perdu", je suis prêt à partager sur un site dédié le tra...
Notre actualité poétique et musicale
Voici notre actualité créative au quotidien, le pas en avant, les deux pas en arrière... "Nos amis, nos amours, nos emmerdes" en quelque...
Equipes

Piano : Sébastien Damiani


 


Paroles : Semeur d'Amour

Les dernieres poesies

Transparence
L’iceberg s’est retourné dans l’eau à moitié pleine Dans un fracas de glace, le miroir de moi-même En toute la t...
L'éveil des sens
Regarde la douleur, cette ennemie passée Noyée dans l’océan de tes peurs, de nos larmes Engloutie dans l’abysse épilo...
Faire l'amour au plus prêt de la vérité
  Partons à la découverte de ce monde inexpliqué Paradis lointain que deux êtres veulent explorer Dans l’Amour originel...
My funny Valentine...
Et cette rose là, Que je ne t’offrirai pas, ne fanera jamais Car baignée dans le sans, les larmes d’un jardinier Qui ne connait ni ...
Tatouée sur ma peau
  Ma peau buvard s’imprègne Quintessence de vie qui vient puiser sa source à l’encre de mon âme. Peu à peu ell...

Mes decouvertes

Les images de ma passion (En acrostiche)
Je voyage avec mon pinceau à la porte ouverte de ton corpsAdoucissant les contours, raffinés aux couleurs arc-en-cielInspirer d’un reflet...
Le jardinier des coeurs
Il est un jardinier qui cultive les motsChaque fleur est une lettre où s’agrippe une rimeEn formant un poème à l’ardeur cres...
Le paradis existe , puisque l?enfer est là
Du béton de partout engéôle l’espoir ,Des rêves placardés un peu sur tous les mursClandestins refoulés , recrac...
Je te sens
Je vous sensDans chaque souffle qui effleure mon pas lesteJe vous sens dans mes vers, à chacun de mes gestesTel un ouragan qui tambourine à ma ...
Ivresse d'Amour
Je veux t’enivrer de mon corps mon amour De mes effleurements envoûter tes pourtoursJe veux te faire sombrer à l’ivresse de mes main...