Biographie

Un peu de moi

1099827.jpg - LeonardoJ'ai trouvé la clef de toutes mes facultés
Grâce à cet Ami qui, un jour, m'a initié
A crocheter les portes enfouies de mon cœur
Pour puiser cette vérité et l'éduquer au bonheur.

Grâce à cet Ami qui, un jour, m'a initié
J'ai pu aller plus loin, sinuant des sentiers,
Pour cueillir d'autres réalités vraies
Que j'ai aussitôt mises dans mon panier, au frais.

En allant plus loin, sinuant ces sentiers, émerveillé,
J'ai trouvé des idées qui challengent, qui sentent bon le mélange
Des pensées... j'en ai eu à moi et m'en suis approprié, sans que cela dérange
Tout est prêt quand le dormeur veut se réveiller !!!

Pour trouver ces idées qui challengent, qui sentent bon le mélange
Des joies et des peines... j'ai amassé quelques unes dans ce petit baluchon qui fait de moi qui je suis
Pour cela, je n'ai eu qu'à voyager pour plonger dans cette source de vie où tout est permis
Ayant pour seule limite, mon éthique, qui dicte à ce cœur le libre échange.

Des joies et des peines... j'en ai amassé dans ce petit baluchon qui fait de moi qui je suis
Une dose de passion, un zest de spirituel, un doigt de profond et une pincée de sel
Beaucoup d'amour, le même traitement en retour, de la chance malgré mon lot de soucis
Celui qui sème récolte toujours, d'une manière ou d'une autre, une bénédiction éternelle

Une dose de passion, un zest de spirituel, un doigt de profond et une pincée de sel
C'est ma recette très personnelle pour celui qui désire se laisser pousser des ailes
Je la divulgue à qui veut, moyennant un peu d'amour et un semblant de respect
Car nous avons toutes les vérités, au fond de nous, reste à vouloir les exploiter.

Avec cette recette très personnelle pour se laisser pousser des ailes, il faut voyager léger
Pour s'aider soi même à traverser les océans ou aider ceux qui nous interpellent d'être aimés
Commencez avec l'humilité de comprendre que nous sommes tous égaux en droit
Et qu'il ne tient souvent qu'à nous de nous donner le droit de réussir une vie de choix

Pour s'aider soi même à traverser les océans ou aider ceux qui nous interpellent
Il faut aussi s'aimer suffisamment pour apprendre à aimer l'autre tel qu'il est
Ce qui veut dire se respecter ainsi que nos différences, d'ores et déjà un gros projet
Il faut ensuite savoir donner sans compter, car c'est bien là une des sagesses éternelles

Une fois avoir suffisamment aimé et appris à aimer l'autre tel qu'il est, sans compter
J'ai appris à vraiment donner de ma personne, le cœur ouvert, droit et sincère
En fondant une famille, bâtissant pierre par pierre un foyer, un de mes rêves réalisé,
Pour y voir grandir mes enfants et m'émerveiller chaque instant de leurs mystères

Heureux de pouvoir vraiment profiter de ces personnes, le cœur ouvert, authentique
J'ai pu me concentrer à faire le bien autour de moi, pendant des années, sans arrière pensée,
Occultant certains aspects d'une vie qui m'intriguait, je m'y suis plongé sans aucun regret
C'est alors que j'éprouvais le plus fort des plaisirs, la plus belle des joies : euphorique

Quand j'aurai fini de bien faire autour de moi, et parfait la création de mon paradis "artificiel"
Je traverserai à nouveau ces frontières pour travailler peut être dans l'humanitaire
Ou m'adonnerai à la maçonnerie pour consolider les piliers de ce développement intemporel
J'ai foi dans ce chemin qui se dessinera tout naturellement sous mes pas solitaires

Et si demain j'arrive à cette ultime frontière que j'appréhende avec beaucoup d'humilité
Je veux avant tout, ne rien regretter d'une vie que j'ai tant aimé et qui m'a transcendé
Avoir le sentiment d'avoir accompli ma mission sur terre, apporté ma pierre à l'édifice
Et contribué à ma manière à faire de mon monde, un bel endroit rempli de doux délices

Au crépuscule de ma vie, j'aurai trouvé la clef de toutes mes facultés...
Face à cela, dans ce parcours initiatique d'une jeune vie d'apothéose,
Je pourrai mourir demain... dans ce cas, je ne demande qu'une chose :
Qu'on m'enterre avec cette clef qui me permettra d'aimer pour l'éternité.